Heure à Córdoba
NOUVELLES - E-MAIL - QUI NOUS SOMMES - LE LIVRE - VERSION ESPAGNOLE - AMAZONAS - CLIMAT - ENERGIE - VERSION ANGLAISE - NOTES DU PILOT









VERSION****FRANÇAISE
Fondation Argentine d'Écologie Scientifique

Responsable de la rédaction:
Pierre Lutgen,
docteur en sciences, Luxembourg

Mise à jour OCTOBRE 2, 2014


Nouveaux matériaux de la semaine dernière:

  WWF, millénarisme et chiliasme: par Pierre Lutgen - J'ai lu avec effroi l'article qui copie de larges extraits des dernières prophéties alarmistes du WWF. Ce serait trop facile de contredire la plupart de leurs affirmations sur la dispa-rition de telle ou telle espèce. Ce que j'abhorre dans ce « Bilan de l'Anthropocène et la Destruction du Monde » c'est ce pessimisme envahissant et le mépris sous-jacent des humains et de leurs activités. (2-octobre-2014)

Afrique contre le paludisme: par Bérengère Lafeuille - Publié dans La France Agricole le 25 avril 2014. "Les Africains ont un remède contre une maladie qui fait des millions de morts. Et ils peuvent non seulement le produire eux-mêmes, mais aussi en faire un petit business : car ça ne marchera que si les fermiers en tirent un revenu. (6-mai-2014)

Un "vaccin" africain contre le paludisme: ARTAVOL: Par Pierre Lutgen - Depuis 5 ans les chercheurs du Ministère de la Santé en Ouganda cherchent à exploiter le pouvoir prophylactique des herbes médicinales contre le paludisme. Leurs efforts ont été couronnés de succès et depuis 12 mois on peut trouver dans les pharmacies de ce pays un tel produit qui est le fruit de 3 années de recherches et d'essais cliniques. Pris régulièrement pendant une année il immunise la personne contre le paludisme. Le traitement réduit également chez les adultes porteurs asymptomatiques du plasmodium la fréquence de 60%. Une grande partie de ces résultats ont été publiés dans des journaux scientifiques (peer reviewed papers). (3-novembre-2012)

Durban : fluctuat nec mergitur: Par Pierre Lutgen - Durban offrait la dernière chance de sauver la planète d'un réchauffement catastrophique. Et cela après la dernière chance ratée en 2009 à Copenhague et l'autre dernière chance en 2010 à Cancun. Le problème est que sur base des mesures satellitaires la température n'a pas augmenté au cours des dernières 13 années. Le trou d'ozone n'intéresse plus personne. Ni les pluies acides. On assiste à une prolifération de nounours polaires. Et on n'a nulle part vu les 50 millions de réfugiés du climat prophétisés pour 2010 et que des expéditions luxembourgeoi-ses voulaient aller secourir. Il fallait donc trouver autre chose pour maintenir la panique : la montée des océans ! (3-février-2012)

Artemisia annua et prophylaxie du paludisme: Par Pierre Lutgen - Depuis quelques années plusieurs associations, dont IFBV, propagent des plantations d'artemisia annua dans les pays tropicaux. Cette plante a d'excellentes propriétés thérapeutiques contre le paludisme, comme des essais cliniques récents l'ont confirmé. Et depuis qu'on la trouve dans de nombreux jardins africains de plus en plus de personnes ont remarqué que si elles boivent cette tisane régulièrement elles sont immunisées contre le paludisme. (9-août-2011)

L'Europe ressuscite le nucléaire: Lors du Conseil européen des 23-24 mars2006 et de nouveau le 9 mars 2007 l'immense majorité des chefs de d'Etat et de gouvernement ont donné leur appui à une motion demandant une relance de l'énergie nucléaire pour diminuer la dépendance européenne aux combustibles fossiles qui doivent être importés et pour lutter contre les émissions de dioxyde de carbone. Tony Blair, Jose Manuel Barroso et Andris Piebalgs, le commissionnaire européen à l'énergie se sont clairement exprimés en faveur de cette approche. Tony Blair, Jose Manuel Barroso et Andris Piebalgs, le commissionnaire euro-péen à l'énergie se sont clairement exprimés en faveur de cette approche. Le commissaire européen J.Almunia avait déjà déclaré en janvier 2006 : » Ce serait suicidaire de ne pas envisager la relance du nucléaire ». (27-juillet-2011)

Quand la radioactivité rend hystérique: Par malice ou par ignorance, on oublie souvent que la radioactivité naturelle fait partie de notre vie depuis des millénaires. Les sources naturelles de radioactivité constituent 80% de la dose annuelle reçue par l'homme. Et l'autre leçon : que nos politiciens sont des girouettes au point de pouvoir servir d'éoliennes.(24-mars-2011)

Interaction entre le rayonnement solaire et la tisane d'artemisia annua pour la désinfection de l'eau de la Ciénaga de Ayapel en Colombie: Etude de scientistes de l'Université d'Antioquia, Colombie, et de Pierre Lugen de l'ONG IFBV, Luxembourg. "L'efficacité de la désinfection de l'eau par la méthode SODIS ou par des extraits d'artemisia a pu être démontrée. La combinaison des deux méthodes garantit un résultat acceptable par périodes nuageuses. L'extrait d'A annua ne réduit pas l'efficacité de la méthode SODIS et constitue donc une approche fort efficace et économique pour rendre l'eau potable, surtout en ce qui concerne les contaminations pathogènes en E.coli d'origine anthropogène." (12-fev-2011)

La dioxine innocentée !: Par le Dr. Pierre Lutgen – "Un autre article notable. On apprend que les hommes sont confrontés à la dioxine depuis qu'ils ont découvert le feu, qu'ils s'y sont adaptés et que certaines dioxines sont fabriquées par le corps humain et qu'elles pourraien mêmet avoir des vertus thérapeutiques. Et comment dit le Dr. Alfred Bernard, «Il est du devoir des scientifiques d'attirer l'attention de la société sur les dangers de l'écoradicalisme qui tend à se substituer à l'évaluation scientifique des risques » (30-jan-2011)

De l'honneur d'être à l'index des livres défendus: Pierre Lutgen. Nous partageons avec notre section française de www.mitosyfraudes.org l'honneur décerné à l'ami argentin Eduardo Ferreyra d'être classé 430° sur la liste mondiale des sceptiques. L'étude plus politique que scien-tifique s'est proposée de grouper 1. 372 chercheurs en « convaincus » et « non convaincus ». Elle a été motivée par les doutes ouvertement exprimés en Amérique concernant l'impact humain sur le climat. (24-juin-2010)

Voltaire, la Chine et nous: par Pierre Lutgen - La Chine nous fascine et nous déroute. Sa résurrection après les affres de la révolution culturelle, sa puissance économique, sa culture, sa joie de vivre. [...] Pourtant il y a eu dans l'histoire des voix qui se sont élevées contre cette superbe occidentale. Voltaire par exemple, et ses pamphlets ont stigmatisé de nombreux abus historiques. Sa verve contre les pressions exercées par les missions catholiques, les Jésuites et Rome sur la société chinoise gardent une brûlante actualité, deux siècles après sa mort. (23-mai-2010)

Le Neem, insecticide biologique pour les jardins sénégalais et luxembourgeois: par Pierre Lutgen - Arbre «miracle», «universel», «aux milles vertus», originaire d'Asie du Sud-Est, le Neem est utilisé depuis des milliers d'années, notamment en Inde, pour ses extraordinaires propriétés insecticides, médicinales et cosmétiques. Brûlée à 1 % dans des lampes à kérosène elle évite l'entrée des moustiques dans les habitations durant la nuit. Par ailleurs, le Neem est très efficace contre le paludisme, réduit non seulement la concentration du plasmodium dans le sang, mais également des gamétocytes, inhibant ainsi la transmission de l'homme au moustique. (26-janvier-2010)

Réchauffement climatique: soupçons accablants de fraudes scientifiques dans les rapports du GIEC: par Vincent Benard - L'actualité autour du "réchauffement climatique" se précipite. Alors que les réchauffistes ont pris pour habitude de lancer des attaques ab hominem contre leurs contradicteurs, généralement vouées à l'échec, deux nouveaux cas de fraude manifeste viennent montrer que les tricheurs et les faussaires sont d'abord à rechercher du côté du GIEC. (14-octobre-2009)

A chaque siècle ses fantasmes totalitaires: par Pierre Lutgen - "En passant des sorcières à l'eugénisme et puis au réchauffement climatique, l'Europe s'est embarquée dans des hystéries qui ont englouti des milliers de vies humaines, freiné le développement et dilapidé des ressources financières dans des chimères. Sacrifices payés à religion, la race ou la planète." (2-juin-2009)

Le négoce des moustiquaires: par Par Marc Biver, Luxemourg. "Le tapage publicitaire autour des mous-tiquaires dans la lutte contre le paludisme peut rendre suspicieux, surtout quand des organisations mondiales avec de lourdes adminis-trations (OMS, Banque mondiale, et plusieurs filiales des Nations-Unies) en font une activité phare, ou encore quand Bill Gates les utilise pour se donner un vernis humanitaire. Quels sont les résultats de ce programme gigantesque ? On vend 25 fois plus de mousti-quaires aujourd'hui qu'il y a 8 ans. Et pourtant le paludisme augmente partout dans le monde, mais surtout en Afrique : 2 millions de morts par année. (16-mai-2009)

La tisane d'artemisia annua, une puissante polythérapie!: Pierre Lutgen. Résultats scientifiques et nouvelles pistes de recherche du 2ème Congrès « Maladies Tropicales, Aspects Humanitaires et Scientifiques », Luxembourg, 6-7 avril 2009. (5-mai-2009)

Pâques, fête de l'optimisme et du développement durable: par Pierre Lutgen - En ce printemps, plus qu'à d'autres saisons on nous a rabattu les oreilles avec la nécessité de faire Carême : rouler moins en voiture, voyager moins, se chauffer moins, devenir végétariens, utiliser plus les pistes cyclables, aller plus souvent au centre de recyclage. Parce que la fin du monde approcherait. Nous en sommes coupables par nos excès, mais continuons à pécher. (5-avril-2009)

ENRON et la machine à sous de Kyoto: par Pierre Lutgen - Un juriste employé jadis par la firme Enron vient de publier le livre « Red Hot Lies ». Rappelez-vous cette société qui avait fait faillite au début du règne de Bush. Christopher Horner dans ce livre déballe les dessous sordides de l'affaire. Il avait été engagé par Enron en 1997 et nommé directeur des relations avec le gouvernement fédéral. (11-decembre-2008)

Lutte contre la malaria: La tisane d'artemisia n'est pas une monothérapie! - Des chercheurs luxembour-geois de l'ONG-IFBV ont découvert récemment que la tisane d'artemisia annua stérilisait l'eau. Si cela se con-firmait sur le terrain, quel importance capitale cela aurait pour les pays tropicaux où 15 000 enfants meurent tous les jours à cause de la diarrhée et du cholera. (16-octobre-2008)

Des découvertes luxembourgeoises pourraient révolutionner la lutte contre les maladies tropicales: L'ONG "Iwerliewen fir bedreete Volleker (IFBV)" travaille depuis plusieurs années à faire connaître la plante artemisia annua, chez nous et dans les pays tropicaux. Pierre Lutgen et Bernard Michels peuvent compter pour ces projets sur la collaboration de Colabor, Objectif Plein Emploi, le «  Kraidergaart » de Winseler et les médecins de l'Alassem et de la Croix-Rouge. Depuis quelques mois la Fondation Arcelor Mittal s'intéresse également activement aux connaissances de IFBV dans la lutte contre le paludisme, et cela spécifiquement pour son projet d'exploitation minière au Sénégal. (11-mai-2008)

Notre nouvelle religion d'Etat: L'homme a toujours eu peur des soubresauts de la nature. Il a tenté de les amadouer en les intégrant dans des mythes ou encore en faisant des déités : le Soleil et la Lune, Isis et Osiris, Jupiter et Neptune, Mais pour communiquer avec ces capricieuses divinités il fallait des spécialistes et des intercesseurs. Ainsi est née la caste des prêtres, des ayatollahs et des gourous et des météorologues. (26-avril-2008)

L'interdiction du DDT, une sordide affaire de dollars ?: Il suffit de prononcer le mot DDT pour qu'un frisson de frayeur saisisse les bonnes gens. Le DDT est devenu le mot clef de tout ce qui est devenu tabou dans l'utilisation des pesticides. On peut donc se demander ce qui a motivé le bannissement. La raison serait simple : le DDT était devenu un produit de commodité avec lequel on ne gagnait plus d'argent. Il fut remplacé par un produit similaire encore protégé par des brevets: le dicofol. C'est exactement la même molécule que le DDT, contenant beaucoup de chlore, mais où un atome d'hydrogène (H) a été remplacé par un groupe hydroxyle (OH). Le DDT sert de matière première à la fabrication du dicofol. (12-février-2008)

Al Gore s'en va-t-en guerre… mais sans le pape: Les diatribes de Al Gore ressem-blent de plus en plus à celles d'un tribun qui sonne le clairon. Un peu comme Churchill qui appelait les Britanniques à se serrer la ceinture en 1940. On retrouve l'esprit du Blitz devant la menace nazie. Et le Prince Charles l'a bien dit dans le Daily Telegraph: «Nous entrons dans la troisième guerre mondiale. Nos grand parents ont réussi à gagner la deuxième guerre mondiale en consommant moins». (26-decembre-2007)

Gore et Lyssenko: «  Nous perdons cette liberté intellectuelle qui nous ravissait et qui était le résultat de longues luttes contre le dogmatisme. La science devient chez Lysenko une idéologie, une doctrine, une superstition qui se moque des faits et de la statistique A la fin des années cinquante Lysenko fut quand même mis au rancart et les méchantes langues disent qu'il a terminé à l'asile » (17-decembre-2007)

Gore et Malthus: « La tâche la plus urgente pour sauver l'environnement est de stabiliser la population mondiale, que les développements technologiques font exploser » - Dans son livre de 1992 « La terre dans la balance » Al Gore avait déjà proclamé que l'augmentation de la population noire d'Afrique représentait une menace pour les Etats-Unis. Aussi certains n'ont pas hésité à appeler son livre Mein Planet par comparaison avec le livre Mein Kampf d'un autre eugéniste célèbre. (5-novembre-2007)

Un prix Nobel de la paix ou de la guerre: Al Gore, peut accrocher dans sa galerie des portraits d'autres humanistes illustres sélectionnés par les Norvégiens. Chapeau les Norvégiens! Votre choix déshonore à jamais de futurs prix Nobel de la Paix. (29-octobre-2007)

De l'insondable sottise humaine: Réflexions concernant le prix Nobel décerné à Al Gore - Que des scientifiques se soient trompés lui parait inconcevable. La sottise a peur des idées nouvelles et de la recherche scientifique. Puisque la vérité est unique. Mais le plus grand sot est celui qui se croit immunisé et plus intelligent que les autres. (22-octobre-2007)

L'essence sans plomb, fraude ou mythe?: Le passage à l'essence sans plomb était-il basé sur un caprice des Verts, à la manœuvre des producteurs de catalyseurs et sur des faits scientifiques pour le moins douteux. La réponse à cette question se trouve dans les concentrations de plomb mesurées dans le corps humain au cours des derniers siècles et des dernières décennies. (7-juin-2007)

VIH-SIDA : mythe ou réalité ?: En ce qui concerne l'Afrique, nous croyons que lorsque l'UNAIDS nous annonce qu'il y a 26 millions de cas de SIDA en Afrique, c'est parce qu'il les a comptés. C'est faux. Personne ne peut savoir l'état de santé de l'Africain moyen tout simplement parce que la vaste majorité des Africains n'ont jamais eu de contact avec le système de santé. ... Aucune étude épidémiologique contrôlée n'a à ce jour démontré que le VIH causait vérita-blement le SIDA. Le VIH a seulement été mis en évidence dans des expériences de labo-ratoire. (7-juin-2007)

Quand l'ours polaire remplace le panda: L'ours polaire a remplacé le panda et le bébé phoque comme animal fétiche de Greenpeace et du WWF. La raison en est que l'Arctique remplit mieux la mission de zone où on pourrait montrer le réchauffement global de 5°C qu'on nous avait prédit pour 2005 (et qui n'arrive pas) que les forêts de bambou de Chine. Le nounours polaire est devenu l'ambassadeur lointain qui permet de vendre plus de panneaux solaires et d'éoliennes. (24-septembre-2006)

Le Solaire, Un Trou Noir?: Que nous nous payions le luxe de jouets tels que les éoliennes ou les cellules photovoltaïques n'affecte que très peu le budget d'un ménage luxembourgeois. Mais quand des ONG veulent exporter de telles machines peu économiques dans les pays du Tiers-Monde, cela ne profite guère aux populations de ces pays qui n'ont pas l'argent pour la maintenance à longue échéance. Ce sont les fabricants de ces engins ou éléphants blancs qui en profitent. (14-septembre-2006)

Quand les médicaments tuent !: Que l'on ait découvert une plante, un médicament qui, sous forme de tisane d'artémisia, guérit de la malaria, ne pouvait pas laisser indifférentes des sociétés pharmaceutiques. Les médicaments à l'artemisinine trafiqués ou falsifiés deviennent fort nombreux. Un relevé fait au Cambodge montrait que jusqu'à 79% de ceux vendus dans ce pays étaient inefficaces ou même dangereux. (7-juli-2006)

J'accuse…ceux qui ont remplacé le DDT par les organophosphorés: Les organophos-phorés sont des substances chimiques que l'on peut rencontrer à l'état solide, liquide ou gazeux. Leur pouvoir neurotoxique avait été découvert dans les laboratoires d'IG Farben avant la seconde guerre mondiale. Au cours des années cette société a mis au point une série de gaz toxiques : le Tabun (1936), le Sarin (1938) et le Soman (1944). En 1995 les terroristes du métro de Tokyo avaient utilisé le Sarin. Les Agents Orange et Bleu qui avaient été utilisés au Vietnam pour défo-lier le couvert de la jungle étaient également des composés organophosphoriques.(10-mai-2006)

Hastert éclaboussé par le scandale Abramoff: Une onde de choc parcourt Washington ces jours-ci. Un nombre incroyable de politiciens de tout bord se sont laissés acheter par le lobbyiste Jack Abramoff. Parmi les 37 000 lobbyistes qu'il y aurait actuellement à Washington, Jack Abramoff entrera sans doute dans l'histoire comme champion en fraude fiscale, corruption et escroqueries. (2-février-2006)

SAVOIR ENVIRONNEMENTAL LOCAL ET SCIENTIFIQUE: entre la révolution, la gouvernance nationale et le développement durable à Cuba - Par Sabrina Doyon,
Prof. Département d'anthropologie, Université Laval, Québec, Canada. - Cet article analyse la manière dont les savoirs scientifiques sont plutôt réinterprétés et appropriés localement par les habitants de la Las Canas et les implications de cette dynamique. (8-janvier-2006)

VIH-SIDA : mythe ou réalité ?: En ce qui concerne l'Afrique, nous croyons que lorsque l'UNAIDS nous annonce qu'il y a 26 millions de cas de SIDA en Afrique, c'est parce qu'il les a comptés. C'est faux. Personne ne peut savoir l'état de santé de l'Africain moyen tout simplement parce que la vaste majorité des Africains n'ont jamais eu de contact avec le système de santé. ... Aucune étude épidémiologique contrôlée n'a à ce jour démontré que le VIH causait vérita-blement le SIDA. Le VIH a seulement été mis en évidence dans des expériences de labo-ratoire. (6-décembre -2005)

Faut-il avoir peur des champs électromagnétiques?: On nous fait peur. Les lignes à haute tension et les téléphones cellulaires seraient cancérigènes. Les champs magnétiques induits par l'électricité domestique ou industrielle seraient néfastes pour la santé humaine. ... Et même si on prend en compte les résultats des études les plus pessimistes, ceci impliquerait que sur une durée de 10 ans la population du Luxembourg qui est de 400 000 habitants, connaîtrait un cas de cancer supplémentaire. (3-septembre -2005)

Science, politique et environnement: A aucune époque de l'histoire humaine, science et société ont été inséparables comme elles le sont aujourd'hui. La science imprègne nos pensées et nos sentiments. De plus en plus de scientifiques commencent à admettre que leurs conclusions restent entachées d'incertitudes et que les théories qu'ils développent pour organiser leurs résultats ne peuvent être que des approximations. (29-août -2005)

Les banques confrontées aux risques environnementaux: Les banquiers dans le passé ne se souciaient guère de l'environnement. L'environne-ment était une ressource inépuisable et qui ne coûtait rien. Mais depuis le jour où certaines pollutions se retrouvaient dans la colonne 'Passif' des bilans, les choses ont changé. Les désastres de Bâle, de Bhopal et de Seveso ont eu des conséquences financières dramatiques pour les sociétés chimiques impliquées. (18-juillet-2005)

Les nitrates sont-ils vraiment dangereux?: On nous a fait beaucoup peur au cours des dernières décennies avec les eaux potables contenant des nitrates. Serait-ce un mythe, comme d'autres avec lesquels on nous fait peur en cette fin de siècle? Le dossier mérite d'être réouvert. (16-juillet-2005)

Sauver un Arbre: Techniques simples pour l'Afrique à présenter lors du Festival des Sciences de Luxembourg à fin d'Octobre 2005. (11-juillet-2005)

L'islam, religion de la tolérance: Essai par Pierre Lutgen: "La plupart des préjugés contre les Musulmans et les Arabes datent du 19ème siècle. Ces jugements n'en rendent que plus fort le scandale et l'humiliation que vit aujour-d'hui la société musulmane, qui se voit dominée par des hordes de militaires dont le culture n'est guère supérieure à celles de Gengis Khan et qui voit se développer en son sein le dogmatisme et le fanatisme." (9-juillet-2005)

Compostage ou valorisation thermique?: Le compostage est vu par beaucoup comme une solution quasi idéale pour la valorisation et le recyclage des déchets organiques en provenance des ménages ou de l'entretien des espaces verts communaux. Il est d'ailleurs étonnant que les composts contiennent autant de dioxines et de HAP, en moyenne 12 fois plus que les sols agricoles. En second lieu, il y a le problème des métaux lourds (molybdène, arsenic, cadmium). Il y en a qui pensent, sans oser le dire à haute voix, que le compostage de déchets verts est un procédé d'accumulation des métaux lourds en circuit fermé. (17-juin-2005)

L'Environment et le Protocole de Kyoto: Il est connu que pour agiter les médias la peur est un meilleur fonds de commerce que la raison. Jean-Paul Croizé est d'avis que les écolos joueraient sans scrupule sur les grandes peurs modernes et pousseraient au catastro-phisme pour avoir leur pouvoir dans l'opinion publique, financer leurs hobbies et à l'occasion saper les bases du système capitaliste. (14-juin-2005)

Plusieurs scientifiques ne croient plus à l'effet du CO2 sur le climat: Fin 1999 les scientifiques des centres météorologiques de 15 pays ont mis en garde contre la conclusion précipitée que les hommes seraient la cause des changements climatiques récents. En 2000, 100 climatologues ont signé la déclaration de Leipzig qui déclare que le traité de Kyoto ne se base sur aucune réalité scientifique. (9-juin-2005)

Le Trou d'Ozone se Referme: Par Pierre Lutgen – Peut-on suspecter que la NASA qui a lancé un satellite de $870.000.000 pour étudier le phénomène doit maintenant justifier cette dépense par des rapports réguliers plus ou moins alarmants. N'empêche que les derniers rapports de la NASA sont plus optimistes et prédisent que le trou d'ozone sera refermé en l'an 2050! Est-ce réellement parce que l'on a inter-dit les CFC ou parce que l'on ne peut pas continuer à nous parler année après année d'un trou qui s'agrandit ? (6-juin-2005)

La dioxine innocentée !: Par le Dr. Pierre Lutgen – "Un autre article notable. On apprend que les hommes sont confrontés à la dioxine depuis qu'ils ont découvert le feu, qu'ils s'y sont adaptés et que certaines dioxines sont fabriquées par le corps humain et qu'elles pourraien mêmet avoir des vertus thérapeutiques. Et comment dit le Dr. Alfred Bernard, «Il est du devoir des scientifiques d'attirer l'attention de la société sur les dangers de l'écoradicalisme qui tend à se substituer à l'évaluation scientifique des risques » (6-juin-2005)

Les dangers du principe de précaution : Le dernier exemple de la sottise codifiée est le principe de précaution. L'homme de nos sociétés opulentes voudrait éliminer tout risque de sa vie. Mais une vie humaine sans risques est impossible. L'Appel de Heidelberg publié en 1992 par une cinquantaine de prix Nobel reprend le même thème: «Nous nous inquiétons d'assister à l'émer-gence d'une idéologie irrationnelle qui s'oppose au progrès scientifique et industriel et nuit au développement économique et social.» Aujourd'hui c'est le plus grand danger qui face l'humanité. (3-juin-2005)

Plaidoyer pour les OGM: Certains verts sont allés jusqu'à la destruction de restau-rants fast-food en France, ou la destruction de machines agricoles ou de récoltes en Angle-terre et en France. Au Luxembourg Greenpeace (Martine Holbach) a envoyé des lettres d'intimidation aux boulangeries leur demandant de bien vouloir «me communiquer la position de votre société en matière de denrées alimentaires issues du génie génétique» (1-juin-2005)

L'interdiction du DDT a causé des millions de morts: Chaque année 3 millions d'Africains meurent de la malaria. Mais ce 17 mai 2004 a été signée la Convention de Stockholm concernant les produits chimiques persistants, qui à côté de multiples interdictions permet cependant l'utilisation du DDT à l'intérieur des habitations dans la lutte contre la malaria. 50 pays ont ratifié ce traité (31-mai-2005)

Les aliments biologiques, un luxe des pays riches?: Comment Greenpeace a-t-elle pu chuter dans la situation où l'intégrité des plantes est plus importante que la souffrance de millions d'humains qui meurent de faim ? - La lutte de Greenpeace devient criminelle également lorsque l'organisation arrive à convain-cre les présidents du Zimbabwe et de Zambie de refuser le mais offert gratuitement par les Etats-Unis pour nourrir les millions d'habitants de ces pays mourrant de faim. (26-mai-2005)

Le marché de la peur: La peur est le plus puissant levier de la religion écologique, comme elle l'a été de toute religion. -- Bernard Oudin. Les prophètes, les moines prêcheurs et les chamans ont été remplacés par les activistes verts, les congressistes voyageant de Rio à Tokyo et les 'experts' des administrations. Les gens sont aussi crédules qu'au Moyen-Âge quand on peur prédit des catastrophes qui arriveront dans 20 ans ou 100 ans, et cela parce que personne ne peut aller vérifier ce qui se passera dans cent ans. (26-mai-2005)

La radioactivité serait-elle bonne pour la santé?: Partis le matin pour dresser leur campement dans l'Eden, les écologistes se retrouvent à midi dans une caserne qu'ils ont bâtie de leurs propres mains. --Gilles Lapouge. Dire que les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl sont moins graves qu'on ne l'a prétendu apparaît comme une hérésie. Il y a eu 31 morts parmi le personnel de la centrale; la majorité de la population a reçu une dose égale à celle qu'un patient reçoit lors d'une radiographie normale; aucune augmentation des leucémies n'a été observée dans les 3 Républiques ex-soviétiques concernées. Et alors, porqui le terror? (26-mai-2005)


Cette page sera mise à jour régulièrement. Ne manquez pas
de la visiter pour connaître les dernières nouvelles et actualités.






Pour accéder aux autres sections de notre site

SECTION EN ANGLAIS

- Biotech - Nuclear Energy - Global Warming -
- Chemicals & Pesticides - Myths & Hoaxes -
- Politics & Philosophy - The Ozone Hole -
- Power Lines and EM - The Amazon Region -